28 novembre 2012

Tendre matin



Ce matin, ma petite marmotte de fille s'est réveillée un peu trop tôt. Peut-être a-t-elle entendu la porte se refermait sur le départ de son papa, mais soudain j'ai entendu sa petite voix endormie m’appeler tout doucement. J'ai alors été la chercher les yeux encore plein de sommeil, tâtonnant dans l'obscurité et prenant garde de ne pas glisser sur un de ses jouets. Une fois mon petit trésor dans les bras, je n'ai pas eu le coeur de l'entrainer immédiatement sur notre routine du matin. J'ai eu envie de faire l'impasse, de ne pas affronter un nouveau matin là tout de suite dans la seconde. Alors au lieu de continuer le long du couloir froid et sombre, mon corps comme en pilote automatique a pris le premier virage, direction ma chambre, ou plus précisément mon lit. Nous nous sommes enfouies sous la couette encore toute chaude, un petit rire au coin des lèvres comme quand on s'offre un petit plaisir interdit, et là blotties l'une contre l'autre le temps s'est arrêté. Pas un mot nous qui sommes si bavardes de nature. Nous sommes restées silencieuses dans la pénombre matinale. Nous ne dormions pas, mais profitions juste de ces minutes volées. A cet instant peu m'importait les secondes qui défilaient, le temps perdu sur notre planning habituel chronométré, l'impasse que j'allais surement devoir sur mon petit déjeuner... On était bien. Des caresses, des bisous, sa petite main dans la mienne ou se baladant sur mon visage, une petite tête qui voudrait s'enfouir au plus profond de moi, des cheveux hirsutes qui me chatouillent le nez. Ce matin le bonheur était caché dans mes oreillers. 
Au final, je ne sais pas vraiment combien de temps ce moment a duré. Tout ce que je sais c'est que c'était juste la parfaite manière de commencer notre journée à toutes les deux, cette longue journée loin l'une de l'autre où nous allons une nouvelle fois nous faire engloutir par le rythme, les horaires, les planning. Ce tendre matin est venu rejoindre la liste de mes précieux petits bonheurs, de ceux qui vous donnent le sourire tout au long de la journée rien que d'y repenser... 
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. et rien de le lire, je l'imagine ce grand bonheur qui met la patate :)

    RépondreSupprimer
  2. Tout en douceur, même dans les mots, c'est tout à fait bien retranscrit on a envie d'y être aussi... mon fils n'est pas très calin du matin, faut que ça pulse alors je t'envie ce petit moment dans les oreillers :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh, comme ce doit être doux ... Ici, il ne faut même pas imaginer remettre un pied dans le lit une fois mon fils réveillé. Quelle punition! Quelle torture! Avec ma fille, peut-être, plus tard ...

    RépondreSupprimer
  4. Oh que ton récit donne envie! Ces moments-là sont magiques!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un p'tit mot...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...